Caserne des pompiers d'Asse: Une adaptabilité maximale en régie propre

 

La nouvelle caserne des pompiers d’Asse, inaugurée le
1er octobre 2014, a une superficie de 4 400 mètres carrés et se compose d’un total de 21 portails. Elle oeuvre à la protection de 608 000 personnes. La caserne comprend aussi une salle de lecture, un entrepôt, des pièces de repos, des sanitaires, des espaces d’entraînement ; le tout parfaitement intégré.

 

Le lieutenant Michel Carlé était un fervent enthousiaste de la mise en place d’un système domotique qui puisse commander autant de techniques. « Je tenais vraiment à ce qu’il y ait le plus d’éléments possibles automatisés afin de gagner en temps et en efficacité », indique le lieutenant, qui disposait des connaissances techniques nécessaires pour prendre en charge le rôle de coordinateur. « En étroite concertation avec les architectes, nous cherchions un système qui puisse s’étendre facilement et être contrôlé à distance, donc par Internet.


La programmation représentait aussi un point essentiel pour nous. Nous ne voulions pas être obligés de contacter à chaque fois l’installateur ou le fournisseur quand il fallait y apporter une modification. Nous souhaitions le faire par nous-mêmes.» 

 

En tenant compte de tous les paramètres en question, nous sommes finalement arrivés chez Qbus après avoir effectué une étude de marché approfondie. »
- Michel Carlé

 

Commande du chauffage, de L’éclairage, des portes, des stores...
« Dans les locaux où se trouvent des radiateurs, un détecteur de température a été installé », explique Michel Carlé. « Il commande un clapet sur le collecteur de façon à pouvoir chauffer le local, le cas échéant. Par ailleurs, la domotique commande l’ensemble de l’éclairage, tous les portails et les stores. La luminosité est mesurée par rapport au niveau d’éclairage à fournir ; les détecteurs de mouvement permettent d’allumer et d’éteindre la lumière. » Les pare-soleil sont aussi contrôlés par le système domotique. « La station
météorologique Qbus indique où le soleil se trouve exactement et quels pare-soleil doivent être descendus. Toutefois, les paresoleil ne sont pas descendus quand il faut chauffer le local. Nous utilisons ainsi la chaleur du soleil pour chauffer les pièces. »

 

Une centrale d’appels commande la domotique
Michel Carlé a également prévu un couplage entre la centrale d’appels et la domotique. « Les appels d’urgence arrivent chez nous par l’intermédiaire des centrales “100”, qui disposent de codes appropriés », explique-t-il. « Nous avons établi un lien entre ces codes et certaines entités programmées dans Qbus.
Par exemple, quand un incendie se déclare et que nous recevons un appel, une ambiance est automatiquement exécutée, ce qui permet d’ouvrir des portes bien définies, d’allumer la lumière, etc. De ce fait, notre temps d’intervention est aussi raccourci. » 

Brandweer AsseHR1 (Large).jpg